Français

 

Notre rôle

White House.jpgNotre mission est d’acquérir, d’analyser, d’évaluer et de diffuser des renseignements provenant de l’étranger dans le but d’aider le Président des États-Unis et les hauts dirigeants politiques du gouvernement américain à prendre les décisions qui s’imposent dans le domaine de la sécurité du territoire. Le processus lié à notre mission est très complexe et comprend un certain nombre d’étapes.

Tout d’abord, la première démarche est d’identifier un problème ou un sujet particulier, qui concerne la sécurité du territoire. Dans certains cas, la CIA va être sollicitée pour acquérir des renseignements clandestins sur une question précise ; par exemple, quelles activités est-ce que les organisations terroristes sont en train de préparer, ou encore ; comment est-ce que les pays en possession d’armes biologiques ou chimiques ont l’intention de les utiliser ? A partir de là, la CIA va définir une stratégie pour tenter de répondre au problème posé.

La CIA utilise plusieurs méthodes pour acquérir des renseignements. Par exemple, elle explore certaines sources, accessibles au grand public, telles que les journaux étrangers, les articles de magazines, les émissions de radio et de télévision. De même, elle analyse certaines images prises par les satellites dans l’espace. Les analystes vont ensuite rapporter par écrit le fruit de leurs observations, comme par exemple, combien d'avions se trouvent sur une base militaire étrangère. Quant aux analystes spécialisés dans l’étude des signaux, ils travaillent à décrypter les messages codés, envoyés par des pays à l’étranger, et les officiers traitants s’ingénient à recruter des agents étrangers, qui rapportent à la CIA des informations sur leur pays.

Capitol.jpgAprès avoir terminé l’acquisition des informations, l’étape suivante est d’analyser les renseignements obtenus. Cette tache appartient aux analystes du DI, qui consolident alors les informations les plus importantes, provenant de toutes les sources disponibles, et évaluent les faits. Par exemple, ils définissent une situation, la raison pour laquelle elle se produit et ses implications potentielles pour les Etats-Unis. Les analyses produites à cette étape sont dénuées de tout parti-pris et de jugement politique. Elles peuvent être soumises aux hauts dirigeants américains sous la forme de rapports écrits et/ou d’exposés. La Revue Quotidienne du Président (PDB) est, par exemple, un des produits finis disponibles, issu de la Communauté du Renseignement en général. Le PDB est présenté au Président des États-Unis et à d'autres hauts fonctionnaires de l’état de façon journalière.

Pentagon.jpgIl est important de noter que le rôle des analystes n’est pas de faire des recommandations sur la politique gouvernementale à suivre, mais plutôt, de rapporter des informations d’importance, avec objectivité. Par contre, il est du ressort du Secrétariat des Affaires Étrangères et du Département de la Défense de prendre certaines décisions qui touchent au domaine politique. Plus particulièrement, ces deux entités utilisent les informations obtenues par la CIA pour formuler parfois la marche à suivre de la politique étrangère américaine. De même, il est important de noter que la CIA ne remplit pas un rôle de maintien de l’ordre, tel que le FBI. Cependant, le FBI et la CIA collaborent étroitement dans certains cas, surtout pour des questions touchant au contre-espionnage et à la lutte contre le terrorisme. Enfin, la CIA peut s’investir dans des activités clandestines, sur ordre du Président, conformément à la législation qui la gouverne.

La CIA est soumise au contrôle du Congrès depuis l’année de sa création, en 1947. Avant le milieu des années 70, le Congrès était, cependant, plutôt informel dans son rôle d’auditeur. La Loi sur la Surveillance, datée de 1980, a changé cette situation en mettant en place deux organismes, ‘le Sénat du comité sélectif sur le renseignement’ (Senate Select Committee on Intelligence (SSCI)) et ‘la Chambre du comité sélectif permanent sur le renseignement’ (House Permanent Select Committee on Intelligence (HPSCI) dont le rôle est de revoir les programmes des agences de renseignement et de contrôler leurs activités.


Posted: Mar 23, 2012 12:14 PM
Last Updated: Mar 26, 2012 08:10 AM